Le permis de conduire fait partie de ces nombreux documents obligatoires du Code de la route, qui permettent à tout automobiliste de circuler librement. Qu’il soit à l’étranger ou en France, celui-ci ne devra jamais s’en séparer. Dans cet article on vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur ce qui auparavant était communément appelé “la feuille rose”. 

Comment obtenir le nouveau permis de conduire ? 

Désormais, le permis de conduire n’est plus une feuille de papier, mais bel et bien une carte. Celle-ci est valable autant en France que dans toute l’Europe. C’est une pièce légale, qui est délivrée sous certaines conditions par le Ministère de l’Équipement et du Transport, à un conducteur de véhicule, qui vient de réussir l’examen du permis. Il permet également de savoir quelle catégorie de voiture ce dernier peut conduire, de mentionner si le conducteur est porteur de lunettes et constitue plus largement un document d’identité valable, avec la carte d’identité ou encore le passeport. C’est pourquoi, vous devrez en prendre grand soin.

Les conditions d’obtention d’un permis de conduire

Pour recevoir ce précieux document administratif, vous devrez remplir un certain nombre de conditions. Il s’agit entre autres :

  • d’être âgé d’au moins 16 ans, et de jouir d’une bonne santé physique et morale, que vous devrez prouver en fournissant à votre État de tutelle, un certificat médical.
  • il vous faudra suivre obligatoirement une formation axée sur le Code de la route et obtenir votre code, en faisant moins de 5 fautes lors de l’examen théorique, qui vous donne dans un second temps l’accès à la conduite avec un moniteur d’auto école.
  • vous devrez, en effet, effectuer un apprentissage auprès d’une structure agréée par l’État. Celle-ci se déroulera au moyen de nombreux outils pratiques et théoriques.

Vous serez alors, peut-être appelé à suivre des cours du Code de la route en ligne.

Dans tous les cas, vous devez passer avec succès l’examen du Code de la route

C’est une suite d’épreuves, qui se déroulent en deux phases (pratique et théorique), afin de maîtriser toutes les règles du Code de la route. Ce test sur le Code de la route est une donnée capitale, qui ne pourra jamais être soustraite de ce processus.

permis de conduire

Quels sont les documents obligatoires à avoir pour conduire en toute légalité ? 

L’attestation d’assurance  

Vous devez assurer votre véhicule auprès d’une compagnie d’assurances.

Une fois le permis en poche, vous devrez vous mettre en quête d’une voiture à conduire. Sachez que tout véhicule doit être obligatoirement assuré, au tiers payant ou tous risques, mais dans tous les cas, cela constitue une étape légale obligatoire. Cela est la raison d’être de ce document, qui est encore appelécarte verte”.

Comment obtenir une attestation d’assurance ?

Une attestation d’assurance est attribuée par une compagnie d’assurances. Pour l’avoir en votre possession, vous avez plusieurs options :

  • vous pourrez choisir de vous rendre personnellement à son siège, ou encore effectuer une demande en ligne, dans laquelle vous spécifiez clairement ce que vous voulez.
  • certaines structures vont même plus loin : depuis quelques années, elles disposent d’une application mobile, par laquelle vous pourrez avoir aisément votre attestation d’assurance. Que cela soit pour une opération de renouvellement ou encore de souscription, vous devrez entrer en sa possession, dans un délai maximum de 15 jours.

Quelles sont les informations qui sont inscrites sur une attestation d’assurance ?

Sur une attestation d’assurance, l’on retrouve :

  • vos données personnelles, et celles de votre véhicule, notamment son immatriculation ;
  • les références de votre assureur
  • la période de validité du document, et bien d’autres données importantes.

En l’ayant, vous vous mettrez ainsi à l’abri de nombreuses surprises désagréables, qui pourront survenir durant votre trajet.

Le contrôle technique est obligatoire pour circuler 

Le contrôle technique est obligatoire en France, depuis le 1er janvier 1992. C’est une prescription du Code de la route, qui vous permet d’anticiper sur les éventuels problèmes techniques et mécaniques de votre voiture.

Réalisé dans un centre agréé par l’État, les conclusions de ce dernier devront être transcrites sur un procès-verbal. C’est, en réalité, une simple opération, qui est faite tous les 2 ans, en dehors du premier, qui est effectué 6 mois après le 4e anniversaire de votre voiture.

Quelle catégorie de véhicule est concernée par un contrôle technique ?

En France comme partout ailleurs, presque tous les véhicules sont concernés par un contrôle technique. Si vous détenez donc un permis de conduire, et que ce dernier n’est pas sous le coup de certaines conditions, vous devrez à tout prix le faire.

Quelles sont les conditions qui dispensent un véhicule du contrôle technique ?

Si votre moyen de transport répond aux modalités suivantes, la réglementation routière le dispense d’un contrôle technique. Ce dernier devra donc pour cela, faire partie des voitures qui :

  • n’ont pas de permis
  • ont 2 ou 3 roues
  • sont des caravanes, des remorques, ou bien d’autres dans ce genre.

Les voitures possédant une immatriculation diplomatique, ou encore celle dite FFECS (Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne) sont également concernées

Le constat amiable en cas d’accident de la route 

Le constat amiable est un document qui est rempli, juste après un sinistre. Si au cours de votre conduite, vous êtes malheureusement impliqué dans un accident de la circulation, vous devrez l’avoir. Délivré, ce dernier permet de définir les responsabilités de chaque automobiliste, lors d’une mésaventure routière.

À présent, que vous connaissez l’importance des documents obligatoires du Code de la route, vous comprenez désormais à quel point ils vous sont indispensables pour circuler et conduire en toute légalité. 

 

D’autres articles à découvrir sur le même sujet

 

Share This