S’offrir une auto à son goût est bien, mais acquérir une voiture neuve pas chère est encore plus tentant. Qui ne saisirait pas la possibilité de bénéficier des dernières technologies en matière d’automobile, et ce à un prix vraiment abordable ? Si c’est votre souhait, sachez déjà que c’est bien possible et qu’il existe plusieurs moyens d’y parvenir. Nous allons tout vous expliquer à travers cet article, pour que vous puissiez commander votre nouveau véhicule au meilleur prix.

Où peut-on acheter une voiture neuve ?

Vous disposez de la liquidité pour vous procurer une auto neuve et vous êtes enthousiaste. C’est normal. Cependant, vous ne savez pas par où commencer ni où aller l’acquérir pour faire une bonne affaire. Les possibilités qui s’offrent à vous sont les suivantes :

  • en concession
  • offre de collaborateur
  • avec les services d’un mandataire auto.

Recherchez une nouvelle voiture avec Autoplanet

 

 

Achat d'une voiture neuve auprès d'un concessionnaire automobile

L’achat en concession

Le concessionnaire est celui qui représente une marque automobile, d’un fabricant de véhicules, dans une zone géographique. En fonction du prix directement fixé depuis l’usine, en tant que commerçant, il augmente légèrement la note pour se faire un peu de bénéfice. Pour ce faire, l’auto peut vous revenir vraiment cher au départ. Les prix affichés sont les tarifs catalogue que vous retrouvez sur les différents sites des constructeurs.

Toutefois, des négociations sont toujours possibles. Mieux, d’autres moyens existent pour s’offrir la voiture de son choix en concession à un prix quelque peu revu. Vous les trouverez lors des opérations portes ouvertes ou des campagnes publicitaires de la marque. Ce sont de véritables canaux dont vous pouvez profiter pour vous offrir le véhicule de la marque désirée.

Cependant, bien qu’il s’agisse d’opportunités intéressantes à saisir en concession pour s’acheter une voiture neuve moins cher, cela comporte un petit bémol. Vous n’aurez à choisir qu’entre les véhicules et les modèles d’une même marque, et vous êtes tributaire des offres de votre concessionnaire local.

L’achat d’une voiture de collaborateur

Avec une voiture de collaborateur, vous aurez la chance de trouver une berline ou un SUV à un prix très intéressant. Mais le hic dans l’affaire est que le véhicule aura déjà roulé quelques kilomètres. Une distance qui pourrait varier entre 3 000 et 10 000 km. En plus, comparativement à l’achat en concession vous ne pourrez pas configurer votre voiture comme bon vous semble (options, couleurs, motorisation), vous achetez uniquement du stock disponible.

La voiture est déjà configurée pour autrui et de surcroît, vous êtes tenu d’acheter ce qui vous est présenté, le modèle disponible.

L’achat chez un mandataire auto

Le mandataire se positionne comme votre intermédiaire auprès des constructeurs, concessionnaires ou distributeurs. À l’instar de la concession, les produits sont assez coûteux, qu’il s’agisse du véhicule ou des équipements. En fait, les prix sont fixés dès le départ. Mais le bon mandataire peut engager plusieurs négociations pour vous trouver la perle rare en fonction de votre budget.

Pour y parvenir, il fait généralement recours à l’importation. Avec lui, les garanties constructeur, souvent européennes, fonctionnent bien en France. Aussi avez-vous la possibilité de configurer l’auto à votre guise. Parfois, il se peut que le véhicule ait déjà été immatriculé pour les besoins de l’importation, la garantie peut donc déjà être entamée, vérifiez bien ce point-là, même si ce n’est pas un drame en soi.

En ce qui concerne les équipements dans l’achat de votre voiture neuve pas cher, ils peuvent varier dans la finition, mais à l’avantage de l’importation la plupart du temps.

Comment choisir un mandataire ?

Aujourd’hui, si le secteur du courtage automobile est florissant, sachez que les arnaques aussi vont avec. Voilà pourquoi vous devez prendre le temps de choisir le mandataire crédible et sérieux capable de mener votre opération en toute confiance. Pour réussir cette étape, Internet vous offre de nombreuses possibilités.

Primo, il existe plusieurs sites web dédiés aux mandataires auxquels vous pouvez vous fier, dont le site Caroom est la référence. Dans cette quête, si vous en trouvez un qui vous intéresse, n’engagez pas tout de suite les négociations. Cherchez à obtenir suffisamment d’informations sur lui d’abord. Depuis quand il existe dans le secteur, les infos relatives à son enregistrement, là où il est basé (adresse showroom, siège social, centres livraisons, etc). Autant de choses à découvrir.

Sites pour vous aider : InfoGreffe, PagesJaunes, Google Street View

Secundo, vérifiez les avis et les commentaires que ses clients déposent, mais pas sur son site. Et vous aurez une idée de sa fiabilité. Outre ces options, des forums existent pour discuter de ces choses avec des personnes ayant fait déjà ces expériences. Rejoignez ces groupes et posez toutes vos questions afin d’être orienté plus efficacement.

Sites pour vous aider : Avis-Vérifiés, Trustpilot, eKomi – Forum-Auto, Forum Caroom

Vous pouvez également vous servir du bouche-à-oreille pour dénicher votre courtier automobile. Autour de vous, il est certain que quelqu’un vous a devancé dans cette démarche. En parlant à vos proches et amis, vous pouvez tomber sur celui qui a déjà entrepris une telle opération afin d’être valablement conseillé.

 

La négociation d'un nouveau véhicule

Comment négocier une bonne auto ?

Acquérir un nouveau véhicule pas cher nécessite beaucoup d’étapes. La phase de la négociation est très importante et est celle au cours de laquelle vous devez étaler votre sens de diplomatie et des affaires. Pour commencer, renseignez-vous personnellement sur le marché par rapport à l’auto que vous visez. À cet effet, faites recours aux comparateurs.

Faites le répertoire des concessionnaires, des offres de collaborateur et des mandataires qui proposent les genres de marques et de modèles que vous désirez obtenir. Ensuite, prenez le temps de vérifier et de comparer les coûts que chacun d’eux pratique. Par exemple, avec les marques allemandes qui dominent le marché automobile européen, la négociation n’est pas toujours aisée.

Dans cette démarche de comparaison, il peut y arriver que deux constructeurs différents proposent les mêmes caractéristiques de véhicule que vous désirez. Pourtant, l’un peut être plus cher que l’autre. Voilà autant de possibilités capables de vous situer sur les alternatives à étudier. Une fois le choix effectué, saisissez le bon moment. Mais quand est-ce ?

Le bon moment se rapporte pour la plupart du temps à l’achat en concession. En effet, il existe des périodes propices pour faire une bonne affaire avec ces vendeurs. Les fêtes de fin d’année par exemple représentent des saisons où les opérations promotionnelles sont nombreuses chez ces fournisseurs. L’atteinte des objectifs commerciaux est le facteur principal qui motive de telles campagnes.

Ainsi, ces périodes peuvent s’avérer très bénéfiques pour vous offrir une auto neuve à prix réduit. Autre alternative dans votre quête de nouvelle auto, préférez une fin de série. Pour ce faire, il vous suffira de guetter l’édition en fin de carrière pour les véhicules remplacés ou restylés.

 

La vérification d'un bon de commande d'une nouvelle auto, pour les couleurs et les jantes

Que vérifier sur le bon de commande au moment d’acheter une voiture ?

Parmi les documents inhérents à l’achat d’une auto se trouve le bon de commande. Les choses qui y figurent et que vous devez vérifier sont :

• la dénomination de la vente : elle comporte la marque de l’engin en question, le modèle et la version pour lesquels vous avez opté, etc. ;
• le prix de vente TTC ;
• les options et leurs coûts ;
• la motorisation ;
• les frais supplémentaires (mise à la route) ;
• la date de livraison de la voiture, etc.

Entre autres, le mode de financement de l’achat y est aussi mentionné et influe d’ailleurs sur les règles applicables en cas de rétractation. En outre, il faudra également vérifier les équipements de base. S’il s’agit d’un moteur importé, vous pouvez vous renseigner sur ce qui le différencie de la finition française. Vous aurez à examiner aussi les codes couleur de la peinture.

En dehors de ces éléments, les sièges, l’intérieur, les jantes sont autant d’équipements qu’il faudra passer au peigne fin sur le bon de commande. En effet, le bon de commande est la preuve de la transaction effectuée par les parties contractantes. C’est lui qui certifie que le fournisseur est tenu de livrer la commande faite par l’acheteur contraint lui aussi de solder. Mieux, il permet de prévenir les éventuels conflits ou de situer les responsabilités lorsque ceux-ci surviennent dans l’acquisition d’une voiture neuve.

Comment gérer un éventuel retard de livraison ?

Sachez que le retard fait partie des risques de l’opération. Le mandataire ou le concessionnaire qui souhaite faire affaire tout en sauvegardant son image, ne fera pas traîner les choses exprès, au contraire, plus vite vous êtes livré, mais c’est pour lui. Dès lors, il vous faudra faire preuve de patience et compter sur la bonne foi de ce dernier. Rappelez-vous d’ailleurs que les vendeurs et les distributeurs sont tributaires des usines de fabrication. Pannes d’usines, grèves, catastrophe naturelle sont autant de facteurs qui peuvent retarder une commande.

En plus, ils ont des objectifs annuels à atteindre et ne peuvent se permettre dans ce cas de remonter un client. Face à un cas de retardement, prenez votre mal en patience et demandez calmement au fournisseur les raisons. Surtout, si vous avez réussi à obtenir une remise sur votre achat, pensez-y et réjouissez-vous au lieu de chercher aussitôt à annuler la commande. Votre vendeur aura fait et fera le maximum pour vous, dans la mesure du possible.

Parfois lorsque le retard est quelque peu allongé, cela peut être une occasion pour vous de demander un « petit plus au vendeur », dans la limite du raisonnable, par exemple un plein de carburant, une carte de lavage prépayé, un bon d’achat. Si cela est possible, le vendeur qui sait qu’il vous a fait du tort en outrepassant le délai de livraison n’hésitera pas à vous l’accorder.

Lors de la livraison, vérifiez chaque point en fonction du bon de commande. Si tout est parfait et s’il n’y a pas objet de contestation ou de réclamation, alors vous venez d’acquérir votre perle rare.

Conclusion

Vous savez maintenant, où, quand et comment acheter une voiture neuve pas chère, avec un mandataire ou chez une concessionnaire. Mais gardez bien à l’esprit de bien tout vérifier, sur le sérieux du vendeur et du bon de commande. Quand la commande est passée et s’il y a un peu de retard, soyez patient. À la livraison, vérifiez bien votre voiture.

Maintenant, il ne reste plus qu’a en profiter.

Share This