Tesla prévoit une batterie dont la garantie dépassera le millions de km !

Tesla Model 3

Tesla annonce moins de cobalt et un cycle de vie de 1 600 000 km pour sa nouvelle génération de batteries. 

En 2020, Tesla compte présenter une toute nouvelle batterie. D’après l’agence de presse Reuters celle-ci aurait deux avantages majeurs : un cycle de vie largement augmenté et une utilisation du cobalt nettement réduite. Jusqu’à présent les cellules électriques qu’utilise Tesla sont fournies par le spécialiste asiatique Panasonic, Tesla se contentant de les assembler pour former ses batteries avant de les installé dans ses voitures. Les nouvelles batteries seraient conçues par Tesla, en partenariat avec le géant international de la batterie CATL, et inaugureraient une nouvelle composition. Les batteries les plus communément utilisées actuellement sont des lithium-ion alors que celles annoncées par Tesla seront des  »LFP » c’est à dire des  »lithium-fer-phosphate ».

Une plus grande résistance aux charges rapides

Ces nouveaux matériaux permettraient un cycle de vie grandement augmentée puisque Tesla annonce un million de miles avant que la batterie ne nécessite un changement. Mais que représente un million de miles me demanderez-vous ? Et bien ça correspond tout simplement à 1 600 000 km. À titre de comparaison, les batteries actuelles de Tesla sont aujourd’hui garanties 240 000 km. Cette durée de vie plus grande est obtenue, entre autre, grâce au fait que les charges rapides seront mieux supportées. C’est ce type de charge qui abîme le rapidement les cellules (c’est pour cela que la puissance des chargeurs est automatique réduite au delà de 80 % de charge).

Moins de cobalt

La composition lithium-fer-phosphate  de ces cellules a l’avantage de  nécessiter moins de cobalt. Un bon point puisque l’extraction de ce métal est non seulement coûteuse mais aussi, et surtout, régulièrement pointée du doigt dans le bilan écologique des batteries tant son exploitation est nocive pour l’environnement. Mais si l’on sait que l’utilisation de cobalt sera réduite par rapport aux cellules actuelles, aucun chiffre n’a été communiqué. Nous attendrons donc d’avoir  plus d’information pour savoir dans quelle proportion la teneur en cobalt a été réduite.

Des batteries moins chères de 30%

Enfin le prix de ses batteries LFP représente aussi un avantage puisque leur production aura un coût inférieur d’environ 30 % par rapport aux classiques batteries lithium-ion. Reste à savoir si cette diminution de prix se traduira sur les tarifs de vente ou si Tesla en profitera pour augmenter ses marges. Si aucune date de lancement n’a encore été communiquée, ces batteries nouvelles génération seront tout d’abord lancée en Chine, un des plus important marché mondiale pour la  voiture électrique.

Laisser un commentaire

Share This