Toyota Yaris Cross 2021 : la Yaris SUV est là.

Toyota Yaris Cross

Devant initialement être présentée lors du salon de Genève, la Yaris Cross de Toyota se décide enfin à se montrer. Version SUV de la citadine japonaise, elle n’en est pas qu’une déclinaison surélevé.

La catégorie des SUV urbain est en plein essor et Toyota compte bien en profiter avec cette nouvelle Yaris Cross. Il se lance enfin en se basant sur la quatrième génération de sa citadine. Bien que son nom pourrait n’indiquer qu’une déclinaison de la Yaris avec quelques centimètre de garde au sol supplémentaires et arborant des protections en plastique, il n’en est rien. La Yaris Cross est bien un tout nouveau modèle chez Toyota.

Toyota Yaris Cross

Style affirmé

Basée sur la même plateforme GA-B que la Yaris IV, qui devrait arriver prochainement chez nous, la Yaris Cross s’éloigne de cette dernière avec sa longueur augmentée de 24 cm qui lui fait atteindre 4,18 m. Elle reste encore à bonne distance du C-HR et de ses 4,36 m. Question look, on retrouve tous les codes des SUV. La garde au sol est rehaussée de 3 cm et les arches de roues, carrés, comme sur le plus imposant Rav4, sont toutes de plastique noir vêtues, tout comme les bas de caisse. L’avant est surtout marqué par la calandre à double étage, des phares positionnés assez haut et un logo très avancé. Derrière, le coffre est très verticale et la lunette inclinée est surmontée d’un béquet. Comme c’est désormais la mode, les feux arrière sont reliés par un bandeau noir.

Toyota Yaris Cross

Dans l’habitacle, la planche de bord est reprise de la Yaris IV, ce qui apporte une bonne dose de modernisme par rapport à la Yaris de génération précédente. Le grand écran tactile est désormais perché à son sommet, dans le champs de vision du conducteur. Si la longueur de la  »Cross » est en augmentation par rapport à la citadine, une bonne nouvelle pour le volume de coffre notamment, l’empattement est en revanche identique. Pas de chance pour les passagers arrière qui devront faire avec une place aux jambes limitée. De la même façon la banquette ne sera pas coulissante comme sur la Yaris actuelle. Dommage pour la modularité.

Toyota Yaris Cross planche de bord

Transmission intégrale au programme

Comme toute bonne Toyota qui se respecte, la Yaris Cross sera disponible avec une motorisation hybride. Il s’agit du bloc que l’on trouve déjà sur la Yaris, à savoir le 1,5 à cycle Atkinson développant 116 ch. La vrai nouveauté vient du fait que la Cross sera disponible en 2 ou 4 roues motrices. Un choix devenu rare dans la catégorie des petits SUV urbains. Le train arrière sera entraîné par un moteur électrique permettant de se passer d’arbre de transmission. Les émissions de CO2 seront limitées à 90 g/km pour la version 2 roues motrices et à 100 g/km pour la 4×4 AWD-i.

Cette Yaris Cross sera disponible en France l’année prochaine et sera produite à Valenciennes, aux cotés de la citadine et aura fort à faire face à une concurrence (2008, Captur, Kona etc) déjà bien établie sur ce segment.

Toyota Yaris Cross

Toyota Yaris Cross

Laisser un commentaire

Share This