CODIV et assurance auto : peut-on se faire rembourser ?

Remboursement de l'assurance auto suite au COVID19 et au confinement

Les périodes de confinement dues au COVID ont pour conséquence, entre autres, un moindre usage des véhicules automobiles ou deux-roues motorisés. En conséquence, les assurés sont-ils en droit d’obtenir un remboursement d’une partie de leurs cotisations pour leur voiture, moto ou scooter restés au garage beaucoup plus longtemps que d’habitude ? Découvrez-le sans tarder !

COVID et assurance auto : quels changements ?

Pendant la première période de confinement au printemps 2020 (du 17 mars au 11 mai), de très nombreux automobilistes ont beaucoup moins voire pas du tout circulé. Les personnes se déplaçant à moto ou scooter ont elles aussi peu utilisé leur deux-roues motorisé. Pourtant, les mensualités de leur assurance véhicule sont toujours prélevées. Il faut en effet savoir qu’une assurance voiture ou moto est impérative, y compris si ce moyen de locomotion reste immobilisé dans votre garage en attente de jours meilleurs. Toutefois, la pandémie du Covid-19 qui s’est déclarée au début de l’année 2020 a quelque peu changé la donne. Le confinement mis en place par le gouvernement a drastiquement fait diminuer le nombre d’accidents et autres sinistres liés aux véhicules, quels qu’ils soient. Cette bonne nouvelle pour la sécurité routière en est aussi une pour certains assurés. En effet, ces « économies » réalisées par les assureurs donnent lieu à un geste significatif de leur part envers les personnes ayant souscrit une offre assurance auto auprès de leur compagnie. Cette solidarité concerne peut-être votre propre contrat d’assurance.

Est-il possible de se faire rembourser son assurance voiture pour cause du COVID ?

Certains assureurs ont d’ores et déjà acté une baisse de la prime des conducteurs ayant choisi de souscrire une garantie responsabilité civile ou une couverture de tous les risques chez eux. Le 27 avril 2020, l’UFC Que Choisir (l’association de consommateurs bien connue) a demandé au ministère de l’économie et des finances d’inciter les compagnies d’assurance à choisir cette voie. Cette baisse devait correspondre aux économies de ces assureurs, sur une base proportionnelle. Le calcul global des réductions effectué par l’UFC Que Choisir s’élève à 2,2 milliards d’euros. Pour chaque conducteur, cela rendrait possible un rabais de 50 euros sur son assurance automobile. Un motocycliste quant à lui pourrait espérer une remis de 29 euros selon ce calcul. Cette association a mis à la disposition des assurés, quelle que soit leur compagnie, une lettre type téléchargeable. Il suffit d’envoyer ce courrier à son propre assureur afin de bénéficier, le cas échéant, d’une baisse de prime d’assurance liée au Covid-19. Certaines compagnies ont déjà ouvertement annoncé leurs propositions à cet égard.

Quelles solutions sont mises en place par les compagnies d’assurance pour cette période COVID ?

Plusieurs assureurs ont revu leur offre assurance auto à la baisse pour s’adapter à la situation sanitaire actuelle. En allant sur https://www.macif.fr, vous aurez accès aux conditions spécifiques mises en place par cet assureur dans le cadre de sa cellule « Solidarité Covid ». La situation des assurés y est analysée au cas par cas : l’accent est mis sur les conducteurs en proie à des difficultés durant cette période COVID. L’ensemble des compagnies d’assurance avait d’ailleurs pris des engagements à titre collectif. Elles se sont impliquées pour prendre part au fonds de solidarité mis en place par l’État. La Macif a déjà mobilisé une somme de 26 millions d’euros pour proposer à ses assurés des aménagements de paiement sur mesure. Sur le site internet de cette compagnie d’assurance, un e-formulaire est disponible pour toute requête liée à ce programme « Solidarité Covid ». À l’égard des soignants, qui sont en première ligne dans la lutte contre le virus, une prise en charge des évolutions de contrat d’assurance auto est prévue, sans majoration.

Laisser un commentaire

Share This