Code de la route : comment suivre sa progression ?

Le Code de la route est indissociable de l’examen du permis de conduire, qu’il s’agisse de l’ETG (épreuve théorique générale ou Code auto) ou de l’ETM (épreuve théorique moto ou Code moto). Bien qu’il soit redouté par certains, il est tout à fait possible de mettre toutes les chances de son côté en s’y prenant de la bonne façon. Il faut réviser sérieusement et régulièrement tout en testant autant de fois que possible ses connaissances. Cela est loin d’être une partie de plaisir certes, mais cela peut s’opérer dans les meilleures conditions, au rythme du candidat. La révision et l’entraînement en ligne permettent notamment de suivre sa progression pour ainsi orienter au mieux ses révisions. Nous allons nous focaliser sur l’apprentissage par internet du Code de la route et sur la manière dont est réalisé le suivi de la progression. Quel est son coût et quelles sont les conditions d’inscription à l’examen ?

Optez pour l’apprentissage en ligne du Code de la route

Pour décrocher l’ETM ou l’ETG et se présenter par la suite à l’examen pratique du permis de conduire ciblé, l’apprentissage du Code de la route est impératif. Il s’agit de connaître et maîtriser les thématiques sur lesquelles on sera interrogé le moment venu. Celles du Code auto sont plutôt généralistes tandis que celles du Code moto se révèlent plus ciblées, c’est-à-dire qu’elles sont davantage axées sur la pratique des deux-roues motorisés.

Dans tous les cas, il est aujourd’hui possible d’apprendre le Code de la route via internet au moyen des supports online créés en collaboration avec des auto-écoles agréées par l’État. L’apprentissage en ligne s’adresse aussi bien aux personnes issues d’une formation dispensée par un organisme privé qu’aux candidats libres qui souhaitent apprendre de façon autonome, où et quand ils le veulent, depuis leur ordinateur, tablette ou smartphone.

Un module d’apprentissage et d’entraînement en ligne donne accès à plus de 2500 questions conformes à l’examen 2022. Abordant tous les thèmes du Code de la route, les cours qui y sont inclus sont illustrés par des vidéos et photos de façon à rendre la formation, ainsi que la révision, plus intéressantes. Le module comprend de surcroît des examens blancs auxquels s’ajoutent des sessions de révision hebdomadaire en vidéo live, animées par des enseignants agréés.

Au-delà de la flexibilité indéniable dont profitent les candidats, la plateforme en ligne se révèle financièrement intéressante. Il a été constaté que le Code de la route en ligne est 16 fois moins cher qu’en auto-école, raison pour laquelle il suscite un engouement croissant des personnes qui souhaitent décrocher leur permis dès la première tentative.

Une femme en train d'apprendre le Code de la route sur Internet

Révisez le Code de la route sur internet : comment s’effectue le suivi de progression ?

La possibilité de suivre en temps réel sa progression est effectivement l’un des arguments majeurs en faveur des supports d’apprentissage du Code de la route en ligne. À en croire ceux qui s’y sont abonnés, le suivi garantit un excellent taux de réussite à l’examen du Code auto ou moto, la progression étant un excellent indicateur pour savoir si l’on est prêt ou non à sauter le pas.

Dans le Code en ligne, toutes les réponses sont enregistrées automatiquement. En seulement quelques clics, on peut suivre sa progression jour après jour, en consultant tout simplement l’historique de ses résultats en ligne. On pourra ainsi juger plus facilement ses connaissances ainsi que ses capacités, identifier le(s) thématique(s) que l’on ne maîtrise pas encore parfaitement et orienter en conséquence ses révisions afin de booster son niveau de confiance.

On peut aussi s’entraîner autant de fois qu’on le souhaite grâce au Code en ligne et se soumettre à un maximum de tests pour un suivi plus efficace. Le module propose des tests thématiques, des tests aléatoires et des examens. À l’issue de chaque exercice, on accède à une correction détaillée qui, dans la majorité des cas, est commentée et animée par des enseignants diplômés et agréés.

Bien qu’un candidat soit totalement libre dans son apprentissage, sa révision et son entraînement, l’éditeur de la solution en ligne ne le laisse pas seul pour autant. Il met à sa disposition un service pédagogique qui saura répondre à toutes ses questions, mais aussi lui prodiguer des conseils avisés. Ce service peut même garantir un accompagnement personnalisé afin de mieux préparer le candidat.

Comment se préparer efficacement à l’examen du Code ?

Pour être plus efficace dans sa révision, on doit garder un rythme soutenu. On est libre de choisir son créneau, mais le mot d’ordre est toujours la régularité. Lors de ses révisions, il est essentiel d’être dans d’excellentes conditions. Selon ses besoins, on peut soit s’isoler dans un endroit calme où l’on ne risque pas d’être dérangé, soit réviser en groupe. Ensuite, il ne faut pas hésiter à observer minutieusement la circulation routière à chaque fois que l’on est à l’extérieur.

Pour ce qui est de l’entraînement, l’idéal est de toujours commencer par des tests thématiques. De cette manière, on s’assure de maîtriser chaque thème du Code de la route avant d’aller plus loin. De toute façon, il est possible d’y parvenir facilement en suivant sa progression et en apprenant de ses erreurs. Pour voir si l’on a réussi ou non à apprivoiser le Code de la route, on peut miser sur les tests aléatoires, puis sur les examens blancs. Lorsque l’on parvient à obtenir au minimum 35 bonnes réponses sur 40 pendant plusieurs épreuves blanches d’affilié, c’est le signe que l’on est enfin prêt.

Une personne qui revise le Code de la route sur le web

Comment s’inscrire à l’examen du Code de la route ?

Après s’être entraîné, on est prêt à passer l’examen du Code de la route. Pour pouvoir se présenter à une ETG ou une ETM, puis à l’épreuve pratique si l’on parvient à réussir son examen théorique, on doit obtenir un NEPH (Numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé) venant de l’administration française.

Si l’on a suivi une formation en auto ou moto-école, c’est cette dernière qui s’en occupe. A contrario, un candidat libre doit lui-même en faire la demande sur le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés). Après avoir créé un compte usager, il doit transmettre à l’administration la version numérique :

  • d’une pièce d’identité,
  • d’un justificatif de domicile,
  • de sa photo d’identité avec signature digitale,
  • d’un certificat individuel de participation à la journée de défense et citoyenneté (s’il a moins de 25 ans),
  • d’un justificatif de régularité de séjour (s’il est étranger).

Une fois son NEPH reçu, on n’a plus qu’à réserver soi-même ou par l’intermédiaire de sa moto-école ou son auto-école sa session d’examen en ligne. On peut le passer à la date qui lui convient, avec La Poste ou au sein d’un autre centre agréé le plus proche. Que l’on soit candidat d’école ou candidat libre, l’inscription peut se faire directement depuis son espace Code en ligne si l’on a opté pour cette solution. Les démarches pour constituer son dossier d’inscription y sont disponibles. Dans tous les centres d’examen en France, l’inscription à l’ETG ou à l’ETM coûte 30 € TTC (ce coût est fixé par arrêté ministériel). Une fois qu’elle est effectuée, on se verra attribuer une convocation à l’examen.

On recevra le résultat de son examen par mail ou dans son espace candidat dans les 48 heures après son passage. Si l’on a décroché avec brio son Code auto ou moto, on aura droit à 5 passages à l’examen pratique sur une période maximum de 5 ans. La prochaine étape est donc de réserver des heures de conduite depuis son espace Code en ligne. En cas d’échec, il ne faut pas se décourager puisque l’on peut repasser l’ETG ou l’ETM autant de fois qu’on le souhaite.

Laisser un commentaire